Accueil > Bruxelles > Actualités > Notre action au Printemps numérique

Actu du

Notre action au Printemps numérique

Contre l’ordonnance « Bruxelles numérique »

Ce vendredi 24 mars 2023, une quarantaine de personnes appartenant à divers collectifs, syndicats et associations bruxellois tels que le Gang des Vieux en Colère, le Syndicat des immenses, la CSC Bruxelles, Maks VZW ou Lire et Écrire Bruxelles ont mené des actions décalées et spectaculaires lors du Printemps numérique.

Par ce biais, les manifestants ont fait entendre un discours alternatif à celui des propagandistes du numérique. Ils ont également interpellé le ministre de la transition numérique, Bernard Clerfayt, présent à l’évènement, à propos de l’ordonnance « Bruxelles numérique ». Nous nous opposons à ce texte qui vise à accélérer la dématérialisation des services publics régionaux et communaux, alors que 40% des Bruxellois ont des problèmes avec le numérique. Pour garantir un accès effectif aux droits et aux services essentiels, nous exigeons une ordonnance imposant des guichets physiques et des services téléphoniques, accessibles à tous et de qualité, dans les services d’intérêt général.

Ce vendredi était l’occasion d’une première mobilisation. Très prochainement seront organisées d’autres actions collectives, notamment le 18 avril à Anderlecht.

Dans la presse :

Le journal de La Première du 24.03.23 (à partir de la 8e minute)

RTBF.be - Bruxelles : action de protestation en marge du "Printemps numérique

Lire et Écrire Bruxelles est soutenue par :