Accueil > Publications > Du temps où l’émancipation s’écrivait en majuscules

Actu du

Du temps où l’émancipation s’écrivait en majuscules

Un héritage pour l’alphabétisation populaire

Depuis sa création, le mouvement ouvrier a comme but ultime l’émancipation des travailleurs, une ambition qui se manifeste, aujourd’hui encore, dans le secteur de l’alphabétisation des adultes…

Si l’article qui suit tisse ce lien à travers le temps, évoque cette filiation, ce n’est pas pour imposer une définition de l’émancipation. Il ne s’agit pas non plus de décrire le positionnement de Lire et Écrire Bruxelles à ce sujet. L’intérêt de se concentrer sur une approche particulière du concept, qui envisage de détruire les rapports de domination liés au capitalisme, réside dans le fait que les personnes analphabètes peuvent ainsi s’emparer d’une expérience collective qui a démontré sa capacité à transformer en profondeur la société.

Cette analyse est également publiée dans le Journal de l’alpha no 220 (premier trimestre 2021) consacré à l’émancipation.