Accueil > Communauté française > Actualités > CONFINTEA VII : pas de délégation d’apprenant·es, mais l’alpha a quand même sa (...)

Actu du

CONFINTEA VII : pas de délégation d’apprenant·es, mais l’alpha a quand même sa place dans le nouveau Cadre d’action mondial pour l’éducation des adultes

La 7e édition de CONFINTEA, la Conférence internationale sur l’éducation des adultes, s’est tenue du 15 au 17 juin 2022 à Marrakech.

L’objectif était, au terme d’un processus de consultation des États et des acteurs de la société civile au niveau régional (continent par continent), d’adopter un nouveau Cadre d’action orientant les politiques nationales et internationales en matière d’éducation des adultes pour les douze prochaines années. Le Cadre d’action de Marrakech, adopté à l’unanimité des 142 États représentés, remplace le Cadre d’action de Belém, adopté au Brésil en 2009. L’une des thématiques de cette conférence est l’alphabétisation des adultes.

Lire et Écrire a assisté, en ligne, aux plénières et à certains ateliers de cette édition de la CONFINTEA. Nous avions également apporté, plus tôt dans l’année, nos contributions en tant qu’acteur de la société civile lors de consultations organisées par l’Association européenne d’éducation des adultes (EAEA) et la Fédération Wallonie-Bruxelles. À cette occasion, nous avions insisté sur l’importance de consacrer un budget suffisant aux politiques d’alphabétisation dans les pays européens, de soutenir la professionnalisation et la spécificité des métiers du secteur, de garantir un droit à l’alphabétisation pour tous·tes. En outre, Lire et Écrire Communauté française soutient la recommandation portée par le Conseil international pour l’éducation des adultes, représentant tout le secteur non gouvernemental de l’éducation des adultes au niveau mondial, de perpétuer l’engagement pris à Belém en 2009, de prendre en compte les apprenant·es dans les processus d’élaboration des politiques publiques. En 2009, une délégation d’apprenant·es internationaux·les, dont des apprenant·es de Lire et Écrire, avait pu participer et présenter leurs apports à la 6e édition de CONFINTEA. Un article du Journal de l’alpha à paraitre en septembre 2022 sera consacré à cette problématique de la représentation des apprenant·es dans les lieux de prise de décision.

L’article 16 du Cadre d’action de Marrakech est consacré à l’alphabétisation :

En dépit des progrès remarquables réalisés au cours des dernières décennies, notamment en matière d’alphabétisation des femmes, de nombreux pays peinent encore à atteindre des niveaux d’alphabétisme adéquats, y compris concernant la maîtrise du numérique, et à combler le fossé qui existe entre les sexes. En 2021, 770 millions d’adultes âgés de 15 ans et plus étaient dépourvus de compétences de base en matière d’alphabétisme, trois sur cinq étant des femmes. Les avantages de l’alphabétisation pour les individus, les familles, les communautés, les sociétés et la planète sont bien documentés et l’alphabétisation des adultes doit bénéficier d’une attention politique et d’un soutien financier suffisants.

Pour aller plus loin :