Accueil > Publications > Tous les chemins mènent à la culture… pour la commission pédagogique de (...)

Tous les chemins mènent à la culture… pour la commission pédagogique de l’arrondissement de Verviers

Un article du Journal de l’alpha 223 : Cultures·culture.

Plusieurs associations et écoles actives en formation des adultes en région verviétoise collaborent depuis 25 ans afin d’élaborer un programme d’activités riches en apprentissages auprès du public alpha-FLE…

Un programme où la culture est omniprésente.

Baudouin Timmermans, Espace 28,
Geneviève Piron, Action Langues,
Françoise Pierard, Lire et Écrire Verviers.

Télécharger l’article (PDF).

Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.

Article 27 de la Déclaration universelle des droits de l’homme

Verviers, ancienne cité lainière en Région wallonne. Lire et Écrire, déjà présent dans différentes régions de Wallonie, s’y installe en octobre 1993. D’autres associations sont sur le terrain pour proposer et donner des cours de français langue étrangère. Lire et Écrire s’organise, forme quelques groupes pour l’apprentissage de la langue et, en parallèle, met en place des temps d’échanges sur les pratiques, les méthodes, participe à des recherches avec les autres associations du secteur.

La commission pédagogique

La commission pédagogique [1] nait d’une volonté des acteurs du terrain. Une équipe se crée pour échanger sur leur travail et réfléchir à des activités communes, aussi bien pour le public que pour les formateurs. Cette commission devient rapidement un lieu de rencontre pour nous, les acteurs de terrain, dans le domaine de l’alpha et du FLE à Verviers et son arrondissement. Depuis 25 ans, la commission pédagogique met sur pied des échanges de savoirs, des expositions collectives, crée des outils avec les apprenants et pour les apprenants. Lors de chaque exposition collective, un artiste est sollicité. Il découvre le public et propose son moyen d’expression. Chaque groupe intéressé s’approprie le projet et réalise durant plusieurs mois un support à exposer et à animer. Plusieurs projets thématiques ont ainsi vu le jour : Le mariage d’ici et d’ailleurs, Du papyrus à Internet, L’art et la parole, Les jeux d’ici et d’ailleurs.

Ces 15 dernières années, la commission a également entrepris de mettre en œuvre une visite de la ville, « Verviers ma commune », des tables de conversation d’été, des formations de formateurs, et de construire du matériel pédagogique commun. Par la suite, des séances de cinéma, des conférences en français facile, un salon alpha-FLE et une présence sur les réseaux sociaux ont complété l’offre.

Au fil des années, toutes ces propositions ont offert l’opportunité aux apprenants de découvrir leur environnement, en insistant sur ses aspects culturels. Toutes ces activités permettent aux apprenants de vivre des situations réelles en dehors du cadre habituel de la formation et de construire un langage de communication.

Nous avons choisi de vous présenter, dans cet article, les quatre grandes manifestations organisées par la commission pédagogique et proposées à tous les organismes du secteur de l’alphabétisation et du FLE de Verviers : les tables de conversation d’été, les visites de la ville, les séances de cinéma et les conférences en français facile. Nous clôturerons par la présentation de quelques outils pédagogiques.

Les tables de conversation d’été : pratiquer et échanger en français

Depuis près de 20 ans, la commission pédagogique réunit différents partenaires autour de la table pour construire un projet commun à destination du public FLE : « les tables de conversation d’été ». Le principe : se coordonner pour offrir au public des ateliers autour du français durant tout l’été. Les apprenants qui n’ont pas la possibilité de partir et ceux qui viennent d’arriver y trouvent des activités qui maintiennent le lien avec la langue, des contacts sociaux et un petit gout de vacances. Les tables de conversation offrent un espace de pratique de la langue dans des situations de communication authentiques. Elles permettent d’éveiller la curiosité et favorisent l’ouverture sur l’environnement, la société et la culture. Les participants y expérimentent le français de tous les jours et y développent leur spontanéité d’expression : chacun est invité à prendre sa place, à poser des questions, à oser et à donner son opinion. On y cultive le plaisir d’être ensemble et d’échanger.

Des ateliers et des sorties sont également proposés dans ce cadre. Des personnes ressources sont invitées pour partager leur passion et proposer des activités où on ose la langue différemment : collage, peinture, sculpture, jeux, alimentation vivante, couture, initiation au zéro déchet… Les visites se font généralement dans la région pour permettre la découverte d’un site où les participants pourront, s’ils le souhaitent, retourner en famille. Ces sorties contribuent à élargir leur carnet de bonnes adresses ; elles sont tournées vers la nature et la culture : station d’épuration de Stembert, la Gileppe, la Boverie, les coteaux à Liège, un musée, une expo… et des balades à proximité. Toutes ces activités autour des tables de conversation offrent un terrain propice aux échanges avant, pendant et après les visites : Qui connait ? Qui veut participer ? Qui a participé ? Qu’est-ce que vous avez fait ? Qu’est-ce que tu as aimé ou qu’est-ce que tu n’as pas aimé ? Qui va le refaire ? Y retournerez-vous ? Elles alimentent ainsi les conversations à partir d’un vécu commun riche de nouvelles expériences, des expériences qui mobilisent le corps, qui font émerger les émotions et libèrent la parole. Ces propositions pallient aussi la frustration de certains de ne pas avoir suffisamment d’heures de pratique avec les tables de conversation et permettent à ceux qui parlent moins bien de se sentir plus à l’aise. Lorsqu’on fait, lorsqu’on rit, lorsqu’on vit une expérience ensemble, on oublie presque qu’on parle français et on prend de l’assurance.

Visiter la ville et découvrir ses richesses culturelles : le projet « Verviers ma commune »

Le projet « Verviers ma commune » se déroule sur 3 mois. Cinquante dates et 15 lieux sont proposés pour découvrir la ville et ses alentours. La commission pédagogique contacte préalablement différents acteurs et institutions et leur demande d’accueillir des groupes d’apprenants dans leur établissement pour leur présenter leurs activités et, quand c’est possible, leur faire vivre une nouvelle expérience. La commission prépare alors une compilation des activités et propose un agenda aux formateurs du secteur alpha- FLE. Ceux-ci en discutent avec leurs groupes et choisissent une ou deux activités.

Visite de l’hôtel de ville

Certaines visites sont organisées avec la Ville, notamment celle de l’hôtel de ville où les participants sont généralement curieux de découvrir la salle des mariages et la salle du Collège. Certains visitent la bibliothèque jeunesse, la bibliothèque adulte, l’EPN (Espace Public Numérique) et/ou une régie de quartier. Les visites des musées sont également proposées : le Musée Aqualaine, le Musée d’Archéologie et de Folklore, et le Musée des Beaux-Arts – avec des formules différentes : visite des expositions permanentes ou une animation, un jeu. Parmi les visites culturelles, on compte aussi le Conservatoire et l’Académie des Beaux-Arts et, avant qu’il ne soit fermé au public, le Grand Théâtre.

Le Centre culturel de Verviers propose différentes possibilités : la visite de l’espace Duesberg, sa salle de spectacle, et une visite technique (le plateau et le travail en régie), une animation « jeu du comédien » ou « la culture, c’est quoi ? » ou encore, selon la période, la visite d’une exposition en cours. La visite des fresques de Verviers avec la Maison des jeunes des Récollets est aussi l’occasion de déambuler dans les rues avec un regard neuf.

La commission alpha propose également la visite de services comme la Croix-Rouge, le Planning familial, les pompiers… mais aussi une coopérative, des balades de proximité ou encore Védia, la télévision locale, dont la visite est très appréciée. Les possibilités sont nombreuses et variées. L’idée est de faire découvrir à notre public des endroits qui pourraient leur être utiles, les intéresser personnellement ou leurs enfants. Finalement, la commission péda est toujours à la recherche de nouveaux endroits à découvrir et faire découvrir.

« Verviers ma commune 2020 » a été interrompu lors du confinement dû à la pandémie de la COVID-19. Le projet débutant en mars, seuls quelques groupes ont pu en profiter. « Verviers ma commune 2021 » n’a pas pu non plus être organisé faute de perspectives suite au second confinement. « Verviers ma commune 2022 » ? À suivre ou à réinventer…

Amener nos publics au cinéma

La commission pédagogique organise fréquemment une séance « Matinée cinéma pour l’alpha » avec, au choix, 2 films parmi ceux proposés au Pathé Verviers qui accueille entre 350 et 400 personnes pour des films comme Intouchable, Black Panther, Demain, Tout commence, Les figures de l’ombre, Le sac de farine… Les objectifs des séances cinémas sont :

  • Donner du plaisir, du bonheur, des émotions aux personnes, autour d’une activité culturelle.
  • Faire découvrir le cinéma à nos publics. Certains apprenants ne sont jamais allés au cinéma. Rassembler différents groupes dont le point commun est l’apprentissage du français.
  • Pouvoir travailler des activités en amont et/ou en aval, en lien avec le sujet du film choisi. La création d’un texte de référence pour la MNLE [2], l’utilisation de dossiers pédagogiques obtenus par exemple auprès de l’asbl les Grignoux.

Hawa me dit qu’elle va au CPAS demander un ticket Article 27 chaque mois pour aller au cinéma. Elle se réjouit également d’avoir au mois de juin la Fête du cinéma pour payer un film à 4 €.

Des conférences en français facile

Conférence en français facile

Des conférences en français facile : il s’agit de proposer 3 ou 4 conférences annuelles avec des thématiques variées. Une cinquantaine de personnes sont présentes lors de chaque conférence. Les objectifs de ces conférences sont plus spécifiquement de permettre à des personnes en cours d’apprentissage du français de :

  • Participer à des activités culturelles adaptées à leur niveau de connaissance de la langue.
  • Améliorer la compréhension orale, qui est la compétence la plus sollicitée lors de cette activité, et travailler ensuite l’expression orale lors du débat qui suit la conférence.
  • Proposer une activité dont l’inscription se fait sur base volontaire et selon ses propres centres d’intérêt.

Dans ce cadre, les intervenant·e·s sont invité·e·s à adapter leur sujet afin de le rendre accessible à des personnes en cours d’apprentissage FLE, niveau A2+ ou B1 selon le Cadre européen commun de référence pour les langues. Nous avons ainsi proposé divers sujets : par exemple, sur Chopin avec un temps d’écoute, en direct, de son répertoire, sur les émotions et leur fonctionnement, sur les ados, sur l’histoire de Verviers, etc.

Des outils pédagogiques

Quelques outils pédagogiques ont été créés collégialement :

  • La réalisation de posters thématiques.
  • Un jeu de cartes postales reprenant des rues verviétoises et l’origine de leur nom. Cela permet de mieux s’approprier l’histoire qui a forgé la ville dans laquelle chacun·e vit.
  • Un livre Au fil de l’année, je comprends mieux, qui aborde les fêtes annuelles.

    Au fil de l’année, je comprends mieux

    Ce petit recueil des fêtes, congés et commémorations est un outil qui accompagne les adultes en cours de formation français langue étrangère tout au long de l’année.

    Des textes explicatifs courts en français facile, quelques anecdotes et un lexique permettent de mieux comprendre comment se rythme notre vie autour des jours fériés et autres vacances scolaires.

    Les dessins, disponibles sur des cartes séparées (format 10/21 cm), leur permettent d’imaginer des activités, de susciter des conversations et des échanges sur les us et coutumes de chacun.

  • Des vidéos de lieux verviétois : le Conservatoire, Infos couples, Article 27…

Quel regard les apprenants ont-ils sur la culture et sur les activités proposées ?

Les retours des participants sont enthousiastes et variés.

Je ne savais pas que…

J’y retournerai.

Je ne suis jamais allé au cinéma.

J’ai vu de belles choses au musée.

C’est beau d’aller au musée, on a beaucoup de chance.

En conclusion, nous pourrions nous interroger…

Demandez-vous…

Ce qui a fait (rendu ?) votre vie :

  • Plus pleine
  • Plus riche
  • Plus harmonieuse
  • Plus féconde
  • Plus utile à vous-même
  • Plus nécessaire aux autres.

Quelle part, dans votre culture, revient :

  • À la famille
  • À l’école
  • À la post-école
  • Au métier
  • À la maison de la Culture
  • Aux collègues de travail
  • À l’Université populaire
  • Aux maitres
  • Aux camarades
  • Aux rencontres et aux contacts
  • À l’amitié
  • Au service militaire
  • À l’éducation
    • de vos enfants
    • d’une famille
  • À la lecture
    • de classiques
    • des modernes
    • de revues
    • d’hebdomadaires
    • de journaux quotidiens
  • À la fréquentation d’une bibliothèque
  • Au cinéma
  • Au théâtre
  • À la radio
  • À la pratique d’un art
  • Aux activités corporelles : sport, danse, etc.
  • À l’activité dans
    • un parti
    • un syndicat
    • un mouvement
    • une association
  • À l’appartenance à
    • une église
    • une communauté
  • À toute autre expérience…

Bref, ce qui vous a rendu :

  • Plus fort
  • Plus sensible
  • Mieux équilibré
  • Plus maitre de vous.

[1Elle se compose de l’Institut provincial d’enseignement de Promotion sociale, de la Ville de Verviers, de Lire et Écrire Verviers, des asbl SIMA et Action Langues, du Centre culturel éducatif verviétois. D’autres acteurs participent à certaines éditions : l’École Polytechnique de Verviers, Prévention et Aide à la jeunesse, Vie Féminine Liège Seraing Verviers, le Plan de cohésion sociale de Pepinster, etc.

[2Méthode naturelle de lecture-écriture