Accueil > Publications > Faut-il catégoriser les publics de l’alphabétisation ? À quelle fin et dans (...)

Faut-il catégoriser les publics de l’alphabétisation ? À quelle fin et dans quelle mesure ?

Lire et Écrire en Wallonie, « Faut-il catégoriser les publics de l’alphabétisation ? À quelle fin et dans quelle mesure ? » Étude sur les publics de l’alphabétisation en formation à Lire et Écrire, en Wallonie, décembre 2013

Quel est le profil des publics en formation fréquentant une des associations de Lire et Écrire sur le territoire wallon francophone ? Combien de personnes se sont présentées dans une des Régionales, puis ont été réorientées vers d’autres organismes ou inscrites sur des listes d’attente ? Combien sont entrées en formation ? S’agit-il principalement de personnes d’origine étrangère ? Quelle est la proportion de public belge ?

Quel est le statut des personnes ? Quel est leur parcours scolaire ? Certains publics sont-ils davantage présents en formation que d’autres ? Et pourquoi ? Quel est le niveau de compétence des personnes au moment de leur entrée en formation ? Et comment ont évolué les publics ces dernières années ?

À partir de ces questions, cette étude examine quelques grandes problématiques liées à l’alphabétisation en Wallonie en se fondant sur l’analyse des publics en formation dans les associations de Lire et Écrire, en Wallonie.

Télécharger l’étude

Votez pour les futurs thèmes du Journal de l’alpha

Merci d’avance pour votre participation au sondage.
(Environ 10 minutes.)