Accueil > Publications > L’accès à l’alphabétisation des personnes non issues de l’immigration

L’accès à l’alphabétisation des personnes non issues de l’immigration

1,5 % c’est le taux d’apprenants d’origine belge inscrits en alphabétisation en Région bruxelloise. 1,5 %, c’est peu, trop peu quand on considère que ce même type d’apprenant compose 23 % du public alphabétisé en Région wallonne.

Que signifie donc cette quasi absence à Bruxelles ? Est-ce dû à sa démographie particulière ? Est-ce l’organisation du secteur en alphabétisation qui passerait à côté des besoins spécifiques de ce public ? Qu’est-ce qui l’arrête quand il voudrait s’en sortir en écriture et lecture ? Où est-il ?…

Par Aurélie Akerman et Hélène Marcelle, de Lire et Écrire Bruxelles.

Paru dans la revue L’Observatoire du mois de juin 2010.

Votez pour les futurs thèmes du Journal de l’alpha

Merci d’avance pour votre participation au sondage.
(Environ 10 minutes.)