Accueil > Luxembourg > Actualités > Coécrire pour Lire

Actu du

Coécrire pour Lire

Un projet transfrontalier et multipartenarial, jusqu’en février 2022

Croiser et expérimenter des pratiques afin de faciliter l’accès aux livres pour les publics qui en sont éloignés.

Coécrire pour Lire est un microprojet Interreg Grande Région dans lequel se sont engagées l’Association des bibliothécaires de France – groupe Lorraine – et Lire et Écrire Luxembourg. Celui-ci vise l’expérimentation d’initiatives transfrontalières innovantes développées dans le cadre de la lutte contre l’analphabétisme et l’illettrisme, mais aussi plus largement, avec et en faveur des publics éloignés des livres et de la littérature.

En effet, la province de Luxembourg en Belgique, d’une part, et la Lorraine en France, d’autre part, sont confrontées à une même réalité en matière d’analphabétisme, d’illettrisme et d’accès à la lecture. Selon que l’on se situe sur telle ou telle portion de ce large territoire, le taux d’illettrisme varie de 10 à 12 %.

Pourtant, sur chacun de ces territoires, des organismes, des institutions, des associations militent chaque jour pour soutenir ces adultes grâce à un accompagnement formatif et un encadrement pédagogique dans une vision d’éducation populaire.

Soucieuses d’élargir la rencontre des idées et des expertises, les deux institutions souhaitent s’ouvrir à tout autre partenaire intéressé de partager ses réalités de terrain, ses pratiques et également de découvrir ce que font les autres.

CONCRÈTEMENT

Le projet s’échelonnera sur 18 mois répartis en quatre rendez-vous essentiels.

  1. Le 26 janvier 2021 après-midi, entre 13h30 et 16h, par l’intermédiaire d’une vidéoconférence (plateforme Zoom) : organisation d’une rencontre ayant pour objectif de réaliser un cadastre des initiatives de lutte contre l’analphabétisme et l’illettrisme.
  2. Le 20 avril 2021, à Nancy : organisation d’une journée transfrontalière de travail autour de la question de l’accès aux livres et à la littérature pour des publics qui en sont éloignés. Cette journée est plus spécifiquement destinée aux professionnels du livre et au secteur socio­culturel.
  3. En octobre 2021, à Libramont (date à définir) : organisation d’une journée de travail transfrontalière avec les apprenants en alphabétisation sous forme d’échanges autour d’outils belges et français qui permettent de mettre l’imaginaire au service de l’alpha. Cette journée est plus spécifiquement destinée aux professionnels du secteur de l’alphabétisation.
  4. En février 2022, à Arlon (date à définir) : organisation d’un séminaire transfrontalier autour des outils, pratiques, méthodologies destinés à favoriser l’accès à la lecture et à la littérature pour des publics qui en sont éloignés. Ce séminaire sera accessible aux professionnels ciblés lors des deux précédentes journées de travail.

Pour toute question d’éclaircissement ou pour manifester votre intérêt, vous pouvez prendre contact avec : Nathalie Husquin (Lire et Écrire Luxembourg) au +32 477 407 027 ou par e-mail à l’adresse nathalie.husquin@lire-et-ecrire.be